Témoignages : Séverine raconte sa formation décoratrice d’intérieur

planche-déco-séverine

Séverine vient de terminer la formation Designer d’intérieurs à CréaCours. Elle fait partie des premières personnes à s’être inscrites dans cette formation en ligne. Malgré les obstacles et les difficultés qu’elle a pu rencontrer, elle vient de valider le dernier devoir et d’obtenir son attestation. Du loisir aux projets professionnels, Séverine a énormément progressé et nous raconte son expérience. 

[CréaCours] Vous êtes mathématicienne de formation, spécialisée en statistiques et optimisation. Après quelques missions en banque, société de crédit et institut de sondage, vous avez décidé de vous consacrer à l’éducation de vos trois enfants. Dites-nous comment vous en êtes arrivée à la décoration d’intérieurs ?

Séverine Mansencal (1)Il y a quelques années, j’ai fait le constat que j’avais plus de temps à consacrer à des activités personnelles, car mes filles étaient devenues plus autonomes. J’ai commencé par me remettre au sport, mais j’avais envie aussi d’une activité intellectuelle. Je cherchais, soit à compléter ma formation de statisticienne, soit à découvrir une autre voie complètement différente.

Tout ce qui concerne l’habitat (immobilier, construction, travaux de rénovation, décoration, home staging…) me passionnait depuis plusieurs années. A chaque nouvelle acquisition, j’ai toujours tout géré de A à Z, de l’achat aux travaux. Je me suis lancée dans les enduits, la peinture, la confection des rideaux et l’achat du mobilier. Depuis longtemps, je cherchais une solution pour l’aménagement de notre pièce de vie, et je ne voulais pas me tromper. J’ai alors cherché autour de moi des références de décorateurs d’intérieurs. Mais comme ce métier ne requiert aucun diplôme particulier, qu’il existe des formations de 3 jours, je ne trouvais pas ça très rassurant.

En 2018, je suis tombée par hasard sur le MOOC [cours en ligne ouverts à tous] de CréaCours sur l’Initiation à la Décoration d’intérieurs, alors je l’ai suivi. Je n’ai pas appris énormément car je me suis aperçue que je savais déjà beaucoup de choses, et que ce ne serait pas suffisant pour résoudre mes problèmes d’aménagement. J’avais des idées, mais aucun outil pour les valider, les mettre en images, les présenter à mes proches ou à des artisans. J’ai trouvé que ce MOOC gratuit était une promotion originale et innovante pour votre formation de Designer Décorateur d’intérieurs. Je me suis donc inscrite à cette formation un peu sur un coup de tête dans le but de me sentir complètement armée pour mener à bien mes projets. C’était à la fois un loisir, mais aussi un challenge à relever, car je n’avais aucune formation artistique, je doutais de ma créativité, et pire encore, je ne dessinais pas, je ne savais pas dessiner et je détestais dessiner.

Vous vouliez faire la formation en loisirs, alors que c’est une formation professionnalisante, conçue pour exercer ce métier, et vous avez malgré tout continué ?

J’ai de la volonté, quand je commence quelque chose je vais jusqu’au bout. Et c’est d’ailleurs ce que j’ai toujours demandé à mes enfants. Donc malgré les difficultés, comme apprendre le dessin, et maîtriser les différents logiciels, avec de la persévérance et beaucoup de travail, j’ai trouvé des solutions, j’ai progressé, mes devoirs étaient validés de plus en plus rapidement, et c’est devenu très gratifiant. J’ai fini par me dire que j’avais envie d’en faire quelque chose plus tard.

Alors votre projet loisir se transforme en projet professionnel ? 

En effet, mon projet a évolué au cours de la formation, parce que je m’aperçois que j’adore ce métier, Je suis plus passionnée par l’agencement d’intérieurs que par la décoration d’intérieurs. Ce que je préfère c’est moduler les espaces, casser les cloisons, travailler les circulations, pour optimiser et rendre fonctionnels les espaces. C’est la 1ère partie d’un projet. Bien sûr la décoration qui vient ensuite est essentielle, elle permet de mettre en valeur le reste du travail. J’aurais aimé compléter ma formation en intégrant une école qui délivre un titre d’architecte d’intérieurs, mais elles sont rares. Je viens de consacrer 2 ans à cette formation, je me trouve déjà bien armée pour commencer à exercer ce métier.

plan-déco-severine

En début de formation, il y a une citation qui dit ‘Dans les métiers de la création, c’est ce que vous faites qui définit votre titre, et non l’inverse”. L’idée c’est qu’on acquiert des compétences et c’est avant tout son style et ce qui nous plait qui vont définir ce qu’on devient. Entre architecture et décoration d’intérieurs, l’expérience et le style de vos projets suffisent à vous définir comme telle.

C’est vrai, mais il y a aussi un cadre légal. C’est pourquoi j’ai demandé à Odile (architecte DPLG), notre professeur, plus de précisions concernant le titre d’architecte d’intérieurs : « Il existe une reconnaissance possible (sur présentation de dossier) pour obtenir le titre après exercice du métier durant un certain temps et qui prouve, votre talent et votre réussite dans le domaine. » Il y a donc aussi une possibilité d’accéder au titre d’architecte d’intérieur après quelques années d’expérience, sans passer par une école.

On peut considérer que votre book montre déjà une certaine expérience acquise. C’est l’élément qui a le plus de valeur pour faire valoir votre savoir-faire.

En effet, en fin de formation, pour obtenir la certification, il faut réaliser d’une part un projet professionnel, avec toutes les étapes indispensables à sa réalisation, afin de montrer que l’on maîtrise tous les outils enseignés dans la formation, et d’autre part un book. Dans le mien, en plus des projets réalisés dans le cadre de la formation, j’ai ajouté des projets personnels réalisés pour moi ou pour des proches. Le book est très important, car il me permettra de présenter mon travail. Ce sera aussi un support très utile quand je réaliserai mon site internet.

Trouvez-vous que cette formation réponde à vos attentes ? Pensez-vous pouvoir rassurer le client avec ce que vous avez appris ?

Cette formation répond à mes attentes, car j’ai appris à réaliser un projet de A à Z, c’est ce que je recherchais, et je suis capable d’accompagner un client de façon professionnelle. Je pourrais aussi le rassurer en lui présentant quelques projets déjà réalisés, en rapport avec sa demande. En effet, compte tenu de la richesse des travaux que l’on réalise tout au long de la formation, je dispose d’un book très complet et varié, avec des rendus professionnels.

Est-ce que vous êtes fière de vous ? Et de quoi ? 

Je suis fière de moi, surtout parce que je suis allée jusqu’au bout, et ça n’a pas été toujours facile, ça m’a demandé énormément de travail, et de temps. J’ai dû me remettre à niveau en informatique, j’ai appris à faire des dessins en perspective. Je sais faire des plans 2D assez parfaitement avec QCAD, des modélisations 3D avec SketchUp. Je maîtrise correctement ces logiciels, même si on peut toujours s’améliorer. Je suis très satisfaite, car je peux maintenant mettre en images mes idées, les présenter et réaliser n’importe quel projet. En travaillant de cette façon, je sais qu’un projet est réalisable et qu’il sera réussi. J’ai donc atteint mon objectif.

Il y a bien sûr des choses à améliorer, mais les cours sont complets et très bien faits. Pour preuve, quand j’ai lu le sujet du devoir sur la perspective, je me suis dit “c’est fini, je n’y arriverai jamais ”, alors qu’au final en étudiant le cours, et en s’entrainant, on finit par comprendre et on y arrive. Mais le plus important dans la formation c’est la pratique, grâce aux 14 devoirs qu’il faut réaliser. Les devoirs sont corrigés par un professeur, pas toujours validés du 1er coup, mais cela permet d’avoir l’avis d’un professionnel exigeant et de progresser.

projet-deco-severine

Vous envisagez quoi pour la suite d’ailleurs ? 

C’est encore flou. A terme, j’aimerai m’installer en tant qu’auto entrepreneur, ça me parait le statut le plus simple pour commencer. Mais je n’ai pas encore pris le temps de me renseigner sur les statuts et de faire une étude de marché. L’envie de professionnalisation est là, mais j’ai aussi des projets personnels à terminer et à réaliser avant.

Vous avez du faire une pause de 2-3 mois pendant votre formation. Vous avez des conseils pour ceux qui n’arrive pas à reprendre après une pause trop longue ? 

J’ai fait cette pause après avoir validé l’avant-projet du devoir 10. Il s’agissait de réaliser un projet complet (de la même façon que le projet final de fin de formation), dont le thème était un garage automobile (vente voitures d’occasion et pneus). Je pense que j’étais allée trop loin dans l’avant-projet, et comme le projet ne me passionnait pas, je n’avais plus d’inspiration pour la suite. J’étais fatiguée, je n’arrivais plus à me concentrer. Ça a été compliqué. Je pense que c’est la volonté à un moment qui a pris le dessus, je voyais le temps défiler et je me disais que je ne finirai jamais la formation dans les temps. Et j’ai réussi à m’y remettre.

Je n’ai pas vraiment de conseil pour ce cas en particulier, mais par contre d’une façon générale, pour vivre au mieux la formation, je conseille de ne pas s’isoler, de faire connaissance avec d’autres élèves pour pouvoir échanger. Pour cela les élèves peuvent participer à un atelier collaboratif. Ce n’est pas obligatoire, mais cela permet de travailler avec d’autres élèves, d’avoir leur avis, de s’inspirer, de se motiver et justement de surmonter les difficultés. Grâce à ce projet de groupe j’ai rencontré trois filles extraordinaires (Agata, Cécile et Delphine) avec qui nous avons travaillé pendant plusieurs mois. C’était vraiment passionnant. Nous avons eu la chance de nous rencontrer à un moment où aucune d’entre nous ne travaillait, nous avions du temps et ça a été un véritable plaisir. C’est à ce moment-là que ma formation a pris un tournant complètement différent car grâce à ce travail de groupe, j’ai énormément progressé. Et même si nous ne travaillons plus ensemble aujourd’hui, nous avons tissé des liens, et nous nous retrouvons régulièrement en visioconférence pour échanger sur nos projets ou tout simplement pour discuter.

Je souhaite vraiment à tous les autres élèves d’aller au bout de cette formation et de réaliser leurs projets.

Merci pour votre retour et bonne chance pour la suite.