Comment étudier confortablement sur ordinateur ?

travail-ordinateur-ergonomie

Malgré les nombreux débats sur l’ordinateur et les études, il est indéniable qu’il facilite et enrichit la prise de note (couleurs, liens, vidéos, réorganisation du contenu, etc). Travailler sur ordinateur, ça s’apprend et ça va vous permettre de mieux vous organiser et faciliter la prise de notes. Nos recommandations en matière d’étude sur ordinateur se divisent en deux catégories : le confort et l’efficacité.

Confort : un espace de travail optimisé

  • Faire de la place

Ici, l’objectif est d’éviter de se disperser. Aménagez votre espace de travail, débarrassez votre bureau et n’y laissez que les éléments utiles à votre formation. Quand vous étudiez, mieux vaut avoir son coin dédié, « l’école » où vous vous rendrez régulièrement pour une durée déterminée.

  • Utiliser un double écran ou organiser son ordinateur

Si vous êtes chanceux, vous pouvez vous procurer deux écrans ou un écran + votre ordinateur portable. Dans ce cas, vous allez pouvoir travailler de manière très confortable avec, d’un côté votre espace-élève et vos leçons et de l’autre, un écran pour prendre des notes, faire des recherches complémentaires ou travailler sur un projet. Si vous n’avez pas deux écrans, vous pouvez séparer votre écran en 2 et si vous ne savez pas comment faire :

Pour vous immerger un peu plus, vous pouvez vous créer une session pro dédiée à la formation avec uniquement les outils bureautiques et logiciels utiles au bon déroulement de votre formation, sans distractions à portée de clic.

  • Prendre soin de ses yeux

Si vous avez acheté des lunettes dernièrement, on vous a surement proposé d’ajouter un filtre anti-lumière bleue sur vos verres. Et bien sachez que ces filtres existent pour votre ordinateur. La lumière de l’écran sera plus chaude et moins concentrée en lumière bleue qui a tendance a fatiguer l’oeil plus rapidement.

Qu’est ce que la lumière bleue ? Au sein du spectre de lumière visible, les ondes de lumière bleue sont parmi les plus courtes et les plus élevées en matière de longueur d’onde. Du fait qu’elles sont plus courtes, ces longueurs d’ondes bleues, ou de haute énergie visible (HEV), scintillent plus facilement que les longueurs d’ondes plus longues ou plus faibles. Ce type de scintillement provoque un éblouissement qui peut réduire le contraste visuel et affecter l’acuité, donc nuire à la clarté.
Ce scintillement et cet éblouissement peuvent être la cause de fatigue visuelle, de maux de tête, et de fatigue mentale et physique que l’on peut ressentir après de nombreuses heures passées devant un écran d’ordinateur ou autres appareils électroniques. (plus de détails : bleuenlumiere.com/ou-retrouve-t-on-la-lumiere-bleue)

etudier-sur-ordinateur
Le logiciel le plus convaincant qui permet de filtrer la lumière bleue de votre ordinateur est F.lux : gratuit, facile d’utilisation, sécurisé et qui peut être désactivé facilement. Le dernier point est très important lorsqu’on travail dans un domaine artistique et créatif où il faut éviter d’altérer le rendu des couleurs. Voici les liens pour le télécharger : pour Windows , Mac OSX et Linux.

Sur iPad et iPhone la fonctionnalitée est normalement intégrée à l’appareil et, sur Android, nous vous conseillons d’utiliser l’application Twilight.

Au début, voir son écran orange peut être difficile à supporter. On peut même avoir l’impression que cette couleur fatigue plus les yeux, mais c’est une illusion. Au bout de quelques heures, vos yeux s’habitueront et vous constaterez les bénéfices. Sachez que le plus important est d’éviter la lumière bleu le soir, avant le couché.

Enfin, pour prendre soin de vos yeux, préferez un écran mat (moniteurs LCD) plutôt que des écrans ayant des reflets miroir comme un grand nombre d’ordinateur portable.

  • Se tenir correctement

De nombreuses ressources existent sur internet pour prendre connaissance de la posture idéale lorsqu’on travaille à un bureau.

Cette ressource vous donnera toutes les indications pour adopter une posture adéquate et réaliser des étirements régulièrement : travailsecuritairenb.ca/officefrdist.pdf

Celle-ci, rédigée par l’université Paris Diderot est plus ancienne, mais elle vous invite à corriger votre poste informatique en fonction de vos symptômes d’inconfort : sphere.univ-paris-diderot.fr/Guide_travail_ecran.pdf

ergonomie-travail

Efficacité : organisation et prise de note

  • Instaurer un tempo

Établissez votre programme idéal qui prend en compte vos occupations personnelles et professionnelles. Pour avoir une vue d’ensemble, l’idéal est d’utiliser un calendrier avec les 24h de la journée et les 7 jours de la semaine. Grisez vos zones de sommeil et de repas puis colorez votre planning fixe comme vos 35 heures de travail hebdomadaire, votre cours de samba du mardi soir, etc. Vous vous rendrez compte du nombre d’heures disponibles sur la semaine.

Un conseil : faites en sorte que votre planning puisse être progressif. Si vous pensez pouvoir étudier ½ heure sans vous déconcentrer alors c’est un bon début. Pas besoin de vouloir enchaîner 4 heures de travail d’affilées. Vous augmenterez la durée de vos sessions de travail petit à petit. Souvenez-vous, si vous voulez courir un marathon, vous allez commencer à vous entraîner en commençant par courir 5 km, pas 42, sous peine d’abandonner.

2018-04-05-planning

Une autre idée, pour tenir ses engagements sans regarder l’heure toute les 5min en attendant la fin, est de se programmer une alarme. D’abord 30min puis 35 puis 40… Vous pourrez rester concentré pendant toute la durée de votre session de formation jusqu’à ce que votre alarme ne sonne la fin du cours.

  • Reformuler et réfléchir à ce que l’on écrit

Sur ordinateur, vous allez généralement plus vite pour prendre des notes. Cela ne doit pas vous inciter à écrire plus ou à retranscrire exactement ce que vous lisez. Il faut vous obliger à faire le tri et réfléchir à ce que vous écrivez.

Les résultats d’une étude faite avant 2014 ont indiqué clairement que les étudiants aux notes manuscrites avaient été plus attentifs et pouvaient répondre à des questions précises sur le cours énoncé. Les notes prises par les étudiants avec un ordinateur étaient pourtant plus longues et détaillées. Ce n’est pas parce que vous pouvez écrire plus que vous retiendrez mieux, au contraire.

Nous recommandons d’effectuer une prise de note manuscrite car le cerveau semble traiter l’information de manière plus efficace, selon certaines études. Cela est à prendre avec des pincettes et chacun est libre de s’écouter et de suivre ce qui lui convient le mieux.

  • Prendre des notes à la main, en deux étapes, sans recopier le cours

Dans un premier temps, vous prenez des notes au rythme de votre première lecture. Puis vous ferez des fiches à partir de ces notes pour conserver l’essentiel.

  • L’étape 1 peut se faire sur ordinateur ou à la main : prendre des notes générales sur ce que vous lisez.
  • L’étape 2 est à réaliser une fois que vous avez appris votre leçon, au moment des révisions. Il s’agit de se constituer des fiches avec les informations essentielles à retenir, un petit carnet sans informations superflues, qui pourra vous suivre tout au long de votre carrière.

idee-prise-de-notesD’ailleurs, vous l’aurez remarquez, vous ne pouvez pas faire de copier/coller des leçons CréaCours. Pourquoi ? Entre autres parce qu’il n’y a pas d’intérêt pédagogique à prendre des notes sans reformuler. Le but de la prise de note n’est pas de reprendre mot pour mot ce que dit un cours, c’est d’être capable d’en extraire l’essence.

Chaque note doit répondre aux trois questions suivantes : Pourquoi cette information est importante ? Quelles conclusions puis-je en tirer ? Comment peut-elle être appliquée ?

Voici un article qui décrit plusieurs méthodes originales pour prendre des notes. Adaptez la méthode à ce qui vous convient et au thème de la leçon que vous étudiez.

 

Et vous, quelles sont vos recommandations ?

 

Qui est CréaCours ?

CréaCours propose des formations innovantes dans les domaines de la Photographie et de la Décoration intérieure. Spécialiste de l’enseignement à distance, l’école a décidé de développer des formations en ligne avec, entres autres, un suivi professionnel personnalisé et des classes virtuelles. Pour en savoir plus, visitez creacours.com.