Apprendre la photographie en 3 mois ? Pari tenu ! [Témoignage]

interview-creacours-photo

Intéressé par la photographie depuis quelques années, Paul a eu un déclic en septembre dernier, lorsqu’il s’est marié et a fait appel à un photographe professionnel. C’est à ce moment-là qu’il a commencé à envisager une reconversion dont il nous parle aujourd’hui en interview.

Mariage Paul[CréaCours] Bonjour Paul ! Alors, comment en êtes-vous arrivé à la photographie ?

[Paul] Bonjour, alors j’ai commencé avec un Bac ES, et après j’ai fait des études dans l’animation, puis j’ai passé un BTS gestion protection nature. J’ai ensuite travaillé dans l’animation pendant 5 ans. Rien à voir avec la photo, mais depuis quelques années, je pensais à une reconversion, je voulais être flexible, être autonome, indépendant. Après mon mariage, j’ai commencé à m’intéresser à la photographie de plus en plus, je me suis dit : pourquoi pas ?

J’ai commencé par investir dans un appareil un peu perfectionné, sans rentrer dans des appareils à 2-3000€. J’ai pris un Sony Alpha 77, que j’ai commencé à utiliser. J’ai ensuite commencé la formation en ligne, en étant 100 % concentré sur CréaCours et c’est pour ça que j’ai réussi à aller aussi vite.. [ndlr : Il a terminé sa formation en moins de 3 mois.]

À CréaCours, on conseille d’attendre de s’y connaître (et de se connaître) en photographie avant de choisir son matériel. Qu’avez-vous pensé du fait de l’avoir acheté avant la formation ?

Je pense avoir pris la bonne décision parce que j’avais pu me familiariser avec l’appareil et j’avais regardé des tutos sur internet. Et du coup, en commençant la formation, je n’étais pas perdu. Je suis parti avec une petite longueur d’avance parce que j’avais déjà compris certains termes. En fait, ce sont surtout les tutos qui m’ont aidé, parce que j’étais curieux de connaitre mon nouvel appareil photo.

Vous vous formez pour devenir photographe indépendant ?

Oui, dans l’événementiel, mais je ne vais pas mettre la charrue avant les bœufs, j’avance étape par étape. Je commence par me former et je travaille à droite à gauche pour pouvoir investir dans un meilleur appareil.

Pour me lancer, j’ai quelques galas et spectacles de fin d’année à couvrir. Je regarde aussi les petites annonces, en particulier les personnes qui ont besoin d’un photographe, mais qui ont un petit budget. Je ne veux pas prétendre à beaucoup en début de carrière, ça va se faire petit à petit. Faut se donner le temps.  

Comment avez-vous trouvé votre formation ?

Sur internet principalement, après il y avait beaucoup de grandes écoles partout en France, mais, je ne voulais pas me relancer dans de grandes études et retourner à l’école. Donc j’ai regardé sur votre site, j’ai regardé comment ça se passait, la durée, le déroulé de la formation… Et j’ai vu qu’on pouvait la faire en 6 mois en étudiant 2 heures par jour. Je me suis dit que je pouvais y consacrer plus du double de temps, donc j’ai pu le faire en deux mois et demi.

« Ce que j’ai surtout aimé c’est l’accompagnement des professeurs. »

Vous avez bien progressé en si peu de temps ?

Oui ! Les cours sont pas mal, c’est clair, avec des tests d’évaluation que je faisais régulièrement. Après, ce que j’ai surtout aimé c’est l’accompagnement des professeurs, car sur certains devoirs, j’ai dû les reprendre à 3 reprises avant qu’ils soient complètement validés. C’est ça que j’aime bien. On ne rentre pas dans le côté “c’est en ligne, alors c’est facile”. Les professeurs sont aussi exigeants et l’élève doit être aussi rigoureux qu’en présentiel.

Les commentaires des professeurs sont toujours assez complets, détaillés. Et même, il m’est arrivé de poser des questions qui n’avaient pas de rapport avec les cours, pour monter mon activité par exemple, et ils répondent toujours assez rapidement. On sent qu’on est vraiment bien suivis.

Est-ce qu’il y a quelque chose qui vous a particulièrement marqué par rapport à CréaCours ?

« Que ce soit positif ou négatif, ils ont toujours la petite formule sympathique qui va nous donner envie de continuer. »

Oui, c’est que les professeurs savent vraiment se mettre à notre niveau. Pour les commentaires, ils ne se prennent pas la tête, ils ont un langage jeune. Il y a une photo que je devais retoucher, et le commentaire c’était “comme on dit, votre photo, elle claque”. Voilà, ben ça, c’est sympa je trouve ! Ils sont pros dans ce qu’ils disent, mais il y a toujours un côté un peu décalé. Que ce soit positif ou négatif, ils ont toujours la petite formule sympathique qui va nous donner envie de continuer.

Vous avez changé votre manière de regarder une photo ?

Oh oui, beaucoup ! Aujourd’hui, je sais me servir de tous les modes, la profondeur de champ, les iso… je n’utilise plus le flash comme avant parce qu’on se rend compte que ce n’est pas une solution miracle, on apprend à utiliser l’ouverture du diagramme.. Ça change totalement.

C’était vraiment l’objectif de cette formation pour moi, vraiment apprendre à savoir utiliser techniquement un appareil.

Il y en a plein qui achètent un réflexe sur un coup de tête, qui tombent dans les stratégies marketing… ça, c’est dommage. Aujourd’hui si j’achète un réflexe, je sais pourquoi et je saurai m’en servir.

Photographie de Paul Boucharlat

Photographie de Paul Boucharlat

Qu’avez-vous pensé du fait qu’on ne donne pas de note ?

Les notes, c’est démoralisant. Quand on a des notes pourries, on perd confiance en soi. Après sur les tests auto-corrigés, il y a des notes, mais pour ce que corrigent les professeurs, si c’est “validé”, ça correspond à une bonne note et si ce n’est pas validé on se dit “mince, qu’est ce que j’ai foiré, je vais le refaire en mieux”. Je pense que si on m’avait donné de mauvaises notes à la place, ça m’aurait peut-être démoralisé. Moi je préfère ne pas avoir de note et qu’on m’explique clairement ce qu’il s’est passé. Ça fait moins mal.

Et que pensez-vous du concept de vous créer un Book au fur et à mesure de la formation et d’utiliser ses devoirs pour l’alimenter ?

L’idée est pas mal. En plus, l’outil qu’on nous fournit pour faire le book est super simple, on ne se prend pas la tête pour le faire. Je trouve ça sympa.

Moi j’ai fait un book avec certaines photos de mes devoirs, mais après je fais pas mal de photo en dehors de la formation, alors j’ai voulu garder les meilleures pour mon book. Je me suis projeté en tant que professionnel, c’est un book que j’ai envie d’envoyer.

Maintenant que vous avez presque terminé la formation, avez-vous des conseils pour ceux qui vont commencer ?

Moi, je leur dis qu’ils peuvent réussir à condition de se donner les moyens. De ne pas rentrer dans l’idée que parce que c’est en ligne, c’est plus facile. Que ce soit derrière un écran ou dans une salle, ils vont demander de la rigueur. Donc il faut le vouloir, et les professeurs sont vraiment là pour nous accompagner tout au long du cursus. Il faut bien écouter leurs conseils et ne pas hésiter à poser des questions, ils répondent toujours clairement, précisément.

Il ne faut pas avoir peur de se lancer. Il ne faut pas avoir peur par rapport à la quantité de travail à faire, il faut y aller petit à petit sans se prendre la tête.


Les inscriptions sont ouvertes toutes l’année et se font directement en ligne : inscription formation CréaCours

Pour avoir une présentation du programme et des réponses à vos questions, un formulaire est à votre disposition sur notre site également : faire une demande de renseignements